Les techniques de numérisation abordées dans le projet Agora 3D peuvent être divisées en deux ensembles :

  1. Le premier groupe de technique est basé sur l'imagerie Rayon X découverte à la fin du XIXème siècle. Aujourd'hui les progrès technologiques permettent la numérisation en trois dimensions des objets de grande taille avec une résolution pouvant atteindre environ 300 μm en Computed Tomography médicale à quelques microns pour les acquisitions micro-tomographiques de petits objets. Des modèles 3D peuvent être obtenus sur base de ces acquisitions en procédant à une segmentation des coupes obtenues et à la reconstruction volumique des structures segmentées. Les techniques radiographiques permettent l'accès aux structures internes des objets. Par contre elles ne permettent pas le rendu des textures surfaciques qui sont pourtant très importantes pour le rendu des objets.
  2. Le second groupe de techniques permet une reconstruction surfacique de l'objet mais pas celle des structures internes. Dans certains cas, il est possible de restituer la texture de l'objet. Les numérisations surfaciques peuvent être obtenues à l'aide de scanners utilisant la technologie laser ou la lumière "structurée", mais aussi par photogrammétrie. Chaque technique possède ses avantages et ses inconvénients. Toutes deux ont déjà été utilisées avec succès pour la numérisation de pièces d'art mobilier paléolithique. Il existe de très nombreux équipements dont le prix et les caratérisques techniques sont très différentes. Il est dès lors important de définir le potentiel et les limites de chaque équipement pour la mise en place de programme de numérisation à grande échelle. Enfin, les reconstructions photogrammétriques peuvent être rattachées à ce groupe même si dans ce cas, la troisième dimension est fournie par la combinaison de plusieurs images à deux dimensions.


Vous êtes le bienvenu pour découvrir les différentes technologies auxquels nous avons fait appel en cliquant sur les liens suivants :

  1. Technologies pour digitaliser les structures internes

  2. Technologies pour digitaliser les structures externes

  3. Autres outils